Matelas ferme ou matelas souple ?

Ferme

Votre morphologie sera un facteur déterminant important dans le choix de votre matelas. Si vous êtes plutôt mince mais avez un tronc long, vous vous sentirez vraisemblablement mieux sur un matelas plus ferme. Ce constat est également valable pour les personnes grandes et minces. De bons matelas sont proposés pour toutes les morphologies, nous vous guiderons volontiers dans vos choix. Fort heureusement, les couches dures d’antan sont dépassées. Si vous avez le sentiment d’être en quelque sorte « repoussé(e) » par votre matelas, ce n’est jamais positif. Cela impose non seulement une pression à votre colonne vertébrale mais à terme, vous ressentirez également des douleurs dans les parties saillantes de votre corps (épaules, bassin). Dans les cas graves, il est même question de fourmillement dans les membres. Le but est donc que votre matelas épouse légèrement vos formes tout en offrant un soutien suffisant.

Souple

Vous avez les épaules larges mais un bassin étroit ou inversement, vous êtes grand ou petit, vous êtes léger ou plus lourd... Voilà autant de facteurs qui seront déterminants du niveau de confort optimal (souple ou ferme). Un matelas trop mou ne supportera pas suffisamment votre bassin, avec le risque de douleurs lombaires que cela implique puisque votre dos ne restera pas droit.

Poids

La fermeté d’un matelas peut être déterminée en fonction de la tranche dans laquelle vous vous situez :

Si vous pesez moins de 50 kg, optez de préférence pour un matelas souple.

De 50 à 80 kg, un matelas médium est idéal.

Pour les personnes de 80 à 110 kg, un matelas ferme s’impose.

Les personnes de plus de 110 kg opteront pour un matelas extra ferme.

Une personne de 45 kg aura le même soutien sur un matelas souple qu’une personne de 120 kg sur un matelas extra ferme.